Blog

 

Câline 06-04-2017

17h30 : tu t’es endormie à tout jamais...

La dernière de mes Zazoues vient de partir
Aussi légère qu’une petite plume de chat
Emportée par le souffle du vent…
Nous nous étions consolées mutuellement
Après le départ de notre Féline et tu étais mon petit trésor
A qui deux Zouzous sauvages avaient redonné
Le gout de la Vie

La Vie t’a quitté aujourd’hui alors…
Repose en paix ma douce Caline

Et merci pour tout l’amour que tu m’as donné tout au long
de ces dix-sept années partagées

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

ATTENTION, être sensible !


30 Millions d'Amis - Nouvelle campagne 2015 contre l'abandon

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Voici l'histoire de Moche le chat, un chat abandonné

On disait à tout le monde de ne pas toucher ce chat
mais pourtant cet homme l’a fait.
Cette histoire est déchirante.

https://xbqjeq-dm2306.files.1drv.com/y2pezk0W7imDbGOlt7L_2hGInTZ7Onf03QY40MGnjf-H-OI29enzedcMrsvcLalJpZiY3fpxE3PGXTSqjPaQuYmUd8yRjVA9ccpUOO8SvfsHM8bvvrUTvf38tPx1yBizA5Me_LP9c-57Co7Un3J6ZkOFVHIaJQPgJg_kt-kmW8MJQg/Chaton%20errant.jpg?psid=1

Tout le monde, dans le complexe résidentiel dans lequel je vivais, connaissait Moche. Moche était le chat de gouttière du quartier. 
Dans la vie, Moche aimait trois choses en particulier : les bagarres, fouiller les poubelles et... disons, l'affection des autres. Ces trois passions, combinées à une vie entière passée dans la rue, avaient laissé leurs traces sur lui.
Tout d'abord, il n'avait qu'un seul œil, et là ou aurait du se trouver l'autre, il n'y avait qu'un trou béant. Il lui manquait aussi une oreille du même côté, sa patte gauche avait probablement été cassée un beau jour et elle s'était ressoudée dans un angle bizarre, ce qui lui donnait l'air de toujours vouloir tourner au prochain coin de rue.  
Moche avait dû être un chat tigré gris sombre par le passé, mais c'était bien difficile à dire étant donné qu'il était couvert de cicatrices: sa tête, son cou, et même ses épaules. A chaque fois que quelqu'un voyait Moche, il avait la même réaction : "Mais qu'il est moche, ce chat !" Ce sobriquet était au fil du temps devenu son nom, c'était désormais ainsi que tout le monde le désignait.
On disait bien à tous les enfants de ne surtout pas le toucher. Les adultes lui lançaient des pierres, ou bien lui balançaient de l'eau pour le faire partir. Quand le chat miaulait devant leur porte, ils lui claquaient la porte au nez. 
Moche le chat réagissait toujours de la même manière. Si vous l'arrosiez, il restait là, à se faire tremper, jusqu'à ce que vous finissiez par vous lasser. Si vous lui jetez des choses, il venait pelotonner son pauvre corps contre vos pieds en signe de pardon. Dès qu'il apercevait des enfants, il courait vers eux en miaulant éperdument, et venait frotter sa tête sur leurs mains ou leurs jambes, dans une quête désespérée d'amour. Si vous le ramassiez, il se mettait tout de suite à téter un bout de votre chemise, de votre pantalon, tout ce qui se trouvait à sa portée. 

https://vdi5nq.bl3301.livefilestore.com/y2pIvy42m3NsExiP8g6rzgg9vbTupkYW5htNP-Dwn_GCSEPxyErBsiZ0vjCXxSq5SE8ZkC_5SvzBha5XHHtreWSadNzGXR9sk7txG8h5WHADSbznK4QkjE8NEWuH49y1f_Y-X3p1qteqhnjYPLCT4RG4A/10701ln1.jpg?psid=1
Un jour, Moche le chat a voulu partager son amour avec les huskys du voisin. Mais ces derniers n'ont pas vraiment apprécié l'initiative, et Moche a été salement amoché. J'ai entendu ses cris depuis chez moi. J'ai essayé de courir à son secours, mais le temps que j'arrive jusqu'à lui, il m'a semblé clair que sa pauvre vie misérable approchait de sa fin.
Il gisait là, étendu dans une flaque humide. Ses pattes arrière et le bas de son dos étaient grossièrement tordus hors de leur position normale, et une déchirure béante traversait la bande de poils blancs qui descendait le long de son pelage. Alors, je l'ai pris dans mes bras pour le ramener à la maison, et j'entendais sa respiration qui sifflait et qui était entrecoupée de petits hoquets. Je le sentais qui luttait pour arracher, encore, quelques dernières minutes à la vie pourtant si ingrate.
Je me suis dit que je devais lui faire terriblement mal. Et puis, j'ai senti une sensation de succion familière sur ma chemise. Moche, malgré la douleur qui le lacérait, et visiblement sur le point de mourir, essayait encore de me mâchouiller le col de ma chemise. Alors, je l'ai serré un peu plus fort contre moi, et il a doucement posé sa tête contre le creux de ma main. Puis il a tourné vers moi son œil de cyclope doré, et j'ai pu entendre le bruit d'un petit moteur qui se mettait en marche sous le poil rêche, le son particulier d'un ronronnement. 
Même dans cet état de souffrance absolue, ce chat moche et couvert de cicatrices ne demandait qu'un peu d'affection, peut-être même un peu de compassion. 
À ce moment, je me suis dit que Moche était la créature la plus belle, la plus aimante que j’avais jamais vue. Il n'a pas essayé de me griffer, ni de s'échapper. Moche le chat m'a simplement regardé, dans une confiance totale pour alléger ses souffrances. 
Il est mort dans mes bras, avant que je n'arrive chez moi, mais je me suis assis et je l'ai serré contre moi encore pendant encore un long moment. Je me suis dit que ce petit chat errant, insignifiant, balafré avait changé ma perception de ce qu'était, vraiment, la pureté d'esprit. Je me suis dit qu'il était l'expression même de l'amour, entier, complet et véritable. 
Moche m'en a plus appris sur le don de soi, le pardon et la compassion que ne l'auraient fait un millier de livres, de conférences, de shows télé. Je lui en serai à jamais reconnaissant. Il était blessé à l'extérieur mais moi, j'étais blessé à l'intérieur. Il m'a fait prendre conscience que je devais apprendre a aimer véritablement et simplement, sans attendre quoi que ce soit en retour.


Beaucoup de gens recherchent la richesse, le succès, l'admiration ou encore la beauté. Mais moi, j'essaierai toujours d'être Moche.

Histoire trouvée sur le Net - Auteur inconnu

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

La Belle et ses Matous

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2pSwf3CWnenevcPVc-JtTAFikSn9cWkJP7x4fQDTPuTTAk1CakAGrezPYlvmwrQzU9Hpe065B_bgictimb_6vHHZud2X1s-8iRxjrxRkm6sAjRotMg5CWjA45hEu0Fu-6KAxk_jDy_V0jsQABqOsPChQ/Zouzou301.JPG?psid=1
Gospel : Je suis le plus doué pour trouver des cachettes !

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2psoWvRrJH1KQNNZKKw5za0xWThNq3MbaamT3wfP9eM0m2gwa6ck2TcUqdrwZ8hCatF-fuqVu-_FXIZt5G5EERqI_XEANiwnDOtDevXHOLfcrz77XBTfBV_IqCZWVw5rYBpb4t5ijTj6OYdnw6EalKOA/Zouzou302.JPG?psid=1
Gribouil : Moi je préfère sous la couette, on est bien au chaud… 

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2p2VGEl6Sl8je2TdbvQkAfIVG5NvU-p2OaQ7k6g_Q81g8SPGCMExLP9idXul1XNZwZsqY-DQnTS-LPczcbPfNZGkwN_qtartAoC1ijnReHFnbmsoKBYzOshgAMQVvtRkkvXYCcztH3CDK8FM_cIz9EWg/Zouzou303.JPG?psid=1
Gospel : Je peux le faire aussi sous notre couverture… pppfff…

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2p329ym3Eo_lJwr83RoLO9grMsUJTnJjIrsQj150XPdX59ccMVPP0XpTnXVM-s0LWRW1apwEPOL-wYHxOW-4NYhq50T2iI1Ec-7VhuvrCkI8Le88-8WE_MiHYB9Zpwvpw-SUUXk-0c34RT4nTryn6q8Q/Zouzou304.JPG?psid=1
Gribouil : Et là Môsieur Gospel, c’est qui le plus doué en camouflage ?!?

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2pvEym2ClMlYOz9vugxdPEN3j8VpQdqWzsxkLbokcT4eIEI2DkPzMO7k4m-kwW02zKT5e8NDj8ZBMjZoDYuSRSACJl5F3FIx0yeBIzGECi-5DE6J-PrXFjiIq3ksVk-0oa7BTpA0qOTYT_seXjAQOMjg/Zouzou305.JPG?psid=1
Gribouil : Eh tu viens jouer avec nous Caline ?!

https://public-dm2306.files.1drv.com/y2pW8sJmo-tDhNJ31Gb-irmC5Mq373pu63rBIpQxdkEVxfoxPXf1v26RhPKJ1c8vCJ82Tw0J2e_KrgS1Rmh8tis0X4sL4mzVFgcgnTNwJ_0i9IWArHiuZ4z8d_xeJPMeqDM6n4v4CkY1f3K0wvvsarBOQ/Caline0252.JPG?psid=1
Caline : Nan ! Moi je n’ai pas besoin de me camoufler…
Bien trop belle pour me cacher et ce n'est pas moi
qui le dit mais nos zhumains !

Miiiaaaooouuh https://public.bl3301.livefilestore.com/y2ps8w9OmGf17PZRl6MJlEAyQv59BywLJZRMonNVsalz5-EJER5HmG_bBgNhVltBExLxzkXAN2cSbyPEHIPl-Twi52gBmIKoqmjWj0N-TX67RE/animal031.gif?psid=1

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Nouvelle crise de stress

Mi avril notre Gribouil nous a fait une nouvelle crise de stress mais
cette fois-ci il n’y est pas allé à coup de langue mais à coup de griffes…


Un dimanche matin au réveil on découvre que Gribouil c’est écorché le
haut de la joue gauche et, situé à cet endroit, ce n’est pas en se
léchant de façon compulsive qu’il s’est fait ça mais en se grattant.


Jusqu’à maintenant ses coups de stress se traduisaient pas un léchage
compulsif qui pouvait aller jusqu’au sang mais il ne s’était encore jamais
gratté jusqu’au sang et nous prenons cette petite blessure très au
sérieux car nous savons jusqu’où cela peut aller si notre Gribouil
ne retrouve pas très vite une certaine sérénité.


Il a déjà dégagé une zone de poils et entamé la peau qui est à vif.


Nous décidons de ne pas le stresser davantage et le laissons tranquille
tout en le surveillant dès qu’il commence à se gratter.


Malheureusement, le lundi soir en rentrant du travail nous découvrons
tout le mal qu’il peut se faire en une seule journée…


C’est terrible. J’ai mal pour pour lui, la peau est à vif sur quasiment
toute la joue maintenant et la plaie saigne et suinte.


Pour éviter toute infection et surtout calmer ses démangeaisons,
je tamponne tant bien que mal sa blessure avec de la bétadine.
Il semble comprendre maintenant que lorsque je l’approche avec
du coton, c’est pour son bien mais ne rêvons pas,
il ne vient pas en me tendant sa joue !


Nous n’avons pris aucune photo de Gribouil les semaines suivantes
pour ne pas le stresser d'avantage. Nous avons du nous résoudre
à lui mettre une collerette pour le protéger de lui-même ce qui n’a
rien arranger pour le calmer. Il a garder cette collerette une
bonne dizaine de jours, le temps que sa joue cicatrise mais
nous savions qu’une fois enlevée, ça risquait d’être pire encore.


On voit très bien ici sa joue presque guérie. Heureusement pour lui,
Gribouil cicatrise assez vite dès qu’il ne lèche plus ou ne gratte plus
ses blessures et le poil repousse aussi assez rapidement. Mais après
avoir enlevé la collerette, vous pouvez déjà apercevoir dans son cou
la nouvelle blessure qu’il s’est faite, cette fois-ci en se léchant.
Gribouil a cessé de se gratter la joue définitivement mais il s’est mis
à se lécher tant et si bien qu’il s’est de nouveau mis à nu tout le
torse, une partie du cou et entre les pattes avant. Mais là on ne peut
plus lui remettre la collerette, il faut qu’il se calme de lui-même sinon
ça ne cessera jamais. Ca n'a rien d'allergique, c'est psychologique et
pour nous vraiment pas simple à gérer.


Ca a pris près de trois mois pour qu’il ne reste plus rien de ses
blessures. C’est la première fois que c’est si long mais vous pouvez
le voir par vous-même, il ne reste plus aucune trace sur sa joue…


Et tout ses poils ont repoussé sur son torse, son cou et entre ses
pattes. J’avais montré les photos à mon vétérinaire pour qu’il me
prescrive quelque chose capable de renforcer le poil et la peau de
Gribouil car s’il se blesse aussi facilement par simple léchage ou
grattage, c’est aussi à mon avis parce qu’il a un poil très fin et
probablement une peau fragile. Il nous a conseillé un complément
alimentaire tout en étant persuadé que Gribouil souffrait d’allergie.
Je ne suis pas vétérinaire mais je sais, je connais mon chat,
ce n’est pas de l’allergie mais une réaction excessive du au stress.


Le complément alimentaire a très bien agi même s’il a fallu ruser pour
le donner à Gribouil. Lui qui pouvait perdre une pleine main de poils à
chaque petite gratouille, maintenant il y a juste quelques poils qui
volent. On n’en revient pas ! Et puis cette expérience l’a encore aidé
à évoluer vers plus de sérénité et de confiance d’abord en lui, puis en
nous et aussi dans sa maison dont il prend maintenant la pleine
possession. Il vient nous réclamer des papouilles spontanément.
Et un Gribouil plus serein… c’est tellement beau !
Cette photo date seulement de quelques semaines :
Gribouil venir sur les genoux, c’est quelque chose qui ne se serait
jamais fait avant. Il a  encore grandi et pris de l’assurance et on
sent qu’il est plus épanouit et ça nous fait vraiment plaisir pour lui.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Maman chat et bébés hérissons

Quand une maman hérisson se fait écraser,
ce n’est pas juste un individu qui meurt mais toute une famille
qui est touchée et qui se retrouve menacée et condamnée.


Par chance pour ces bébés hérissons, ils ont été recueillis
et confiés à une maman de substitution.


Sans cette aide providentielle et la compréhension de cette chatte,
tous ces petits seraient morts avec la disparition de leur mère.


Les Animaux sont bien souvent plus tolérants que les Humains
et cette maman chat à visiblement autant d’amour à donner
à son chaton qu’à ces petits hérissons.


Et les bébés ne s’y trompent pas.


Simplement une maman et son bébé…


Avec toute la douceur…


Et toute la confiance qui peuvent les lier…


Là, c’est juste pour le plaisir de la photo car je doute
qu’un bébé hérisson grimpe sur le dos de sa mère…
qu’elle soit à piquant ou à fourrure. 


Alors vous qui êtes amenés à croiser des hérissons
sur vos routes, pensez à ces petits qui se retrouveront
orphelins si vous ne prenez pas la peine d’éviter leur mère.


Un hérisson est non seulement inoffensif mais utile !
Il vous débarrasse le jardin des limaces, des œufs de serpents,
des petites vipères et des insectes ravageurs de potagers.

Et un autre point très important concernant les hérissons
et que beaucoup semblent ignorer :

Le hérisson bénéficie d’un statut de protection total
par l’arrêté du 23 avril 2007
(avant, l'arrêté du 17 avril 1981)
et il est protégé dans toute la Communauté Européenne.
Il est interdit de le détruire, de le transporter, de le naturaliser,
de le mettre en vente en application des articles L. 411-1,
L. 411-2 du Code de l’environnement. L’article L. 415-3
de ce même code prévoit une peine pouvant allant jusqu’à
un an d’emprisonnement et de 15000€ d’amende.
L’article L415-4 permet la confiscation d’objets utilisés
pour l’infraction : armes, véhicule, etc..

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Chiffon de Peau

Chiffon de Peau

Je l'ai vu un matin allongé sur la route
Petit corps sans vie, chaton noir et blanc
Noir et blanc comme le chat dont je partage la vie
Encore une vie perdue, une vie volée

Il devait avoir un foyer
Mais il ne rentrera jamais plus
Et chaque jour qui passe je le vois
Toujours plus abimé, toujours plus ignoré

Pas un jour sur la route sans un nouveau cadavre
Est-ce un jeu ou un mauvais hasard ?
Le tribu est bien lourd pour tous ces animaux

Et je continue de guetter ce petit chat
Juste une carpette maintenant sur la route
Et pour combien de temps encore ?
Je ne voudrais surtout pas l'oublier

Tant de véhicules sont passés sur lui
Qu'il n'en reste plus rien
Et puis soudain mon cœur se sert
Juste là, sur le bord de la route...

Un vieux chiffon roulé en boule
Un chiffon de peau...
Un chiffon noir et blanc...

Alors une folle envie de serrer mon chat
Très fort tout contre moi, de tout mon cœur !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Petit brin de Bonheur du 1er mai

https://9uhkaw.dm2303.livefilestore.com/y2pxy-Vs55WaJIYeyRr6cmE5WeiiOPVdkovBa-7iLnnCyCIEC6oisq-8pyGzQNsXkSgzEu2UOITAq4-MqwLitXbNYCLUlEDE_YPBBoCIuUEH48/Zouzou287.JPG?psid=1
Gribouil : Tu crois qu’on leur dit qu’on surveille si le muguet pousse ?
Caline : Fais attention, je crois bien qu’ils nous regardent
 !

https://vdjzsq.blu.livefilestore.com/y2pGmX-dVumXczDTCajUAHdAoZoW7VVcj5lJCgPUv9iL3VuYSR-fnP_NMI5ezc1ZrcJtwma37iQEk21Axz--AOhDY5NdGenPwMyzC8HDUPSAkc/Muguet.jpg?psid=1 

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

A toi Bel Oiseau

https://vdjzsq.blu.livefilestore.com/y2p_WdetxYL_6meuuUpjJ2VlSYNjSstXzBKgrEHBS4AquRUITuX-eAXK2xhRNOEG9ZGUJaPIjdRBwGnuc0DH-FgaodOpV7nIrmUf8RVVVkJBEE/BelOiseau.jpg?psid=1

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Sieste idéale pour chats exigeants

https://9uhkaw.dm1.livefilestore.com/y2pQiKdhbtPnw5R9ZdSFbsaBXDqqCBOcLm4C5QhCUIP1-Sl3-0VRlpoBSrKF_9mMiHkdTkOGIQkVEL81CFbTQB0SXIcTqWq0LOPgVPNstOFG2U/Zouzou277.JPG?psid=1
Gribouil : Le meilleur endroit pour la sieste ?
Sur mon pouf au coin du poêle… c’est trop rrroooonnnnn… 

https://9uhkaw.dm1.livefilestore.com/y2pl_VnrR2UHaA_chk5x3jq2CQjQ43bO-fUZEKT6VDYKzdf3RyyQmOpz3g0ArKHLNFR1-F2D2ohlUDknz25vnqfxDDEV_AEYDc6GtDhPovtawo/Zouzou278.JPG?psid=1
Gospel :  Le meilleur endroit pour la sieste ?
Sur la couverture du canapé… rrroooonnnnn…

https://9uhkaw.dm2304.livefilestore.com/y2pYJO-27ni19Z_VjKKzCilS3dpvbLe62Hvxk2d_pcr_YE2y4qRipSfuaYAK5e6XD8rD_lnUmW6y1n11DPgSgFzVC6sGuQPzHrygvN-ULbdIl4/Caline0248.JPG?psid=1
Caline :  Le meilleur endroit pour la sieste ?
Dans mon igloo, tranquille… rrroooonnnnn…

https://9uhkaw.dm1.livefilestore.com/y2pJyGID_jl4lPzAGYzdiPELhTWbVq_xXM6zTVd8v9wdmajcEzUXvjWO0GgILeq1ptU1O0LaMCZ4r_BihuuaLIdMFshAKUb7jkR8JFXA9890Mw/Zouzou279.JPG?psid=1
Et pourtant quelques entorses aux préférences de chacun…

https://9uhkaw.dm2301.livefilestore.com/y2pIF_VzwPWOawuoAN8aa9hDt60EvOoinVdHh2MA5xAzFqV70VqQ1HLS-K_ueebZFWHxYsrOa4_0PY5LAPpKgQWw7foyiDyOz1VhhR4W7h1fT8/Zouzou280.JPG?psid=1
Et le pouf remporte toujours la préférence générale.
Trop fort ce pouf !

https://9uhkaw.dm2301.livefilestore.com/y2p77bil8fWGuPDEAYdsh1ltRnozz70d4M8CzjMG3EXBfKnXi-I4cgAj3NPIZnwdddL4T7wPrMvZBLnkMVlLhwY2QkMfLOG-o7NdpAnGm6Bng0/Zouzou281.JPG?psid=1
Chuuuttttt… s’agirait pas de réveiller des chats aussi épuisés…

https://9uhkaw.dm2301.livefilestore.com/y2pcg-2UvchB8to5R_bBZbTbA5VxWrKPV0EvCY9aO5ZHpEGi-69UtCTI0ELbYbCtKf60uHo4TVCONiZf3m_u2aod-kbRqUd67ZTPwSNo5XiDWs/Zouzou282.JPG?psid=1
Qui a osé dire qu’ils ne font que dormir ?!?!
 

https://9uhkaw.dm2302.livefilestore.com/y2p-NOOL-NQjDakltKj0ge33Occ_vbKY6d4rSF6JfYvDJk0pCWwUn1JSQcx0eFjbVG5MxrfYiBgrcq9HviL8MHc_qZqFotCxB0NKdPrC8-RKws/Zouzou283.JPG?psid=1
Parfois ils relèvent la tête, histoire de voir qui est le malotrus qui ose
faire du bruit pendant la sieste ou, mieux encore, pour savoir à quoi
correspond le bruit de ce que vous êtes en train de manger en douce.

https://9uhkaw.dm2301.livefilestore.com/y2pO5Y9a8O1l-YqHomnVgCX4kKuaabz2FWGRp6NwYrdqTvCF0f_geqx9ktEP-NYXp61ofhqMK3BNmwneJLJzZU1Z15xhY0fqwADRSN6Hl9cEaQ/Zouzou284.JPG?psid=1
Ils prennent aussi le temps de s’étirer et, si vous êtes attentif, vous
aurez remarqué que c’est souvent lorsque vous passez à proximité.
Et pourquoi donc ?
Parce qu’après la sieste rien de mieux qu’une grosse papouille ! 

https://9uhkaw.dm2302.livefilestore.com/y2pL5tFRUPj0UrDIIyrhiljoqhneG-BYwHzNhkU687eWTKDJi6FbnIi8QmXbi29xDRmG9xnzeYqaEzG1RBzUgys85G-KT8TkAODpkrOTtoDBXY/Zouzou285.JPG?psid=1
Ceci étant dit, toutes ces explications ça épuisent l’air de rien alors…
on y retourne… rrrroooonnnn…

https://9uhkaw.dm2301.livefilestore.com/y2pMNTmxzsYoIs1HI134ABHDFrHehAeXPnpLJOhI7k6P7wECXkipIZ3j8HVcuzytwI-vWlMc8uokw1fzTPo70wNfkj8bg2isu7i03eaLO9TEzY/Zouzou286.JPG?psid=1
Gospel : L’idéal de la sieste…
c’est quand même une belle minette à ses côtés…
mmiiaaoouu !

 https://9uhkaw.dm2303.livefilestore.com/y2ppS6Xg0lospKUZow81fdhntZxCD68fDHAqDpuCnapZWTyDePD0tjEw4iw2u-AV2Mkbe00hV_peMKH9WcaV7PeO_gQxhODr5dxhg3xY3ab4b4/Caline0249.JPG?psid=1
Caline : Pppfffff… c’est bien une remarque de matou ça !

https://9uhkaw.dm2303.livefilestore.com/y2p0z0qmA7HXl3smHrvngiUS9GMJP7BiIbbrcUmVB4HJzUjH5UBCY69NorbaYJbbVSVqoA5PGlB_Rv-6PRK7OozsnEuXD-YEBLKahtVu8CeaSE/Caline0250.JPG?psid=1
Caline : Et bien puisque c’est comme ça, moi je retourne sur ma biblio.
Au moins là-haut je suis sûre que vous ne viendrez pas m’ennuyer. 

 https://9uhkaw.dm2304.livefilestore.com/y2p_mS0tacVogjk-ITmszvKzeI-fc-6WX3DDSt57vQYqSe8ZQ7RG8KlHwo2vMxsro3PjKaSk621EXuARClVWoOcIRDqCKHv4UFUAhALtqge950/Caline0251.JPG?psid=1
CalineBon, visiblement même là-haut le photographe maison n’a pas
l’intention de me laisser tranquille ! Mmmmiiaaaaa… 
Y a des jours comme ça où on regretterait presque d’être chat ! 

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Sur une chanson de Zaz - La Fée

https://public.blu.livefilestore.com/y2pqVYqDjgXzVXtKhyn-sGP5NXDdnh3YkVdSBArb8XE-IK67p4E2sLtc9VI-e474feUSdMkYhxKfkckeecSoAze7w/Feline0137.JPG?psid=1
Ma Féline (1996-2011)

Moi aussi j’ai une fée chez moi
Depuis deux années, elle me veille
Toujours présente elle est là
Assise dans sa corbeille
Depuis ce matin, où elle s’en est allée
Plus rien n’était pareil pour moi
Comme un grand vide, comme un grand froid
Un départ, un désarroi

Moi aussi j’ai une fée chez moi
Et ça me fait du bien
De la savoir ici toujours là
Qui m’accompagne au quotidien
Comme une amie toujours fidèle
Même si, depuis d’autres sont là
Je les ai trouvés et pris sous mon aile
Ils avaient besoin d’un toit

Moi aussi j’ai une fée chez moi
Tranquille elle se dandine, c’est ma douce Féline…
Qui observe tout en pensant
Qu’au final la gamine
N’était pas la pire des combines
Et reste abasourdie
Ces deux chatons, de vrais fripons
Ces deux chatons, de vrais fripons

Moi aussi j’ai une fée chez moi
Et lorsqu’elle vient pour se frotter
C’est comme si je pouvais la caresser
Et c’est irréel, juste une pensée
Mais ça fait du bien… rêver
Et l’imaginer avec moi

Moi aussi j’ai une fée chez moi
Qui devrait partir, mais je ne peux pas...

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Famille nourricière

https://hhysba.blu.livefilestore.com/y2ph_tBjmo68jhYQXWzEuwfFRkiH-u9K5szwhnHF2qEMJL0WunNn10f5f4PbJI1QZLKs73Eq2cbWxvJBWiQp_XjK5TWR-2BifVDrSP7e_McZeI/VZ121.JPG?psid=1 
Eté 2012... celle que nous avons baptisé Mimine arrive sur notre terrasse
complètement amaigrie probablement à cause d’une maternité mais nous
n’avons jamais vu ses petits si c’est le cas. Elle n’est vraiment pas épaisse.
Même si sur cette photo on ne s’en rend pas forcément bien compte,
elle n’a que la peau sur les os et semble si triste.

https://hhysba.by3301.livefilestore.com/y2pJd3N1uxIH9S2tMw6YsdmLiW_x-SCSS8yWyBX3KQVIc-h7RKLk5LdzHXxrJYmwRFoh4oJX_QnertslYaWHsMqqh5BpJ3MQS-sxcLfWdVtMUM/VZ126.JPG?psid=1 
Eté 2013... nous avons réussi à requinquer notre Mimine mais comme
l’été dernier tous les matous du quartier lui ont tourné autour et nous
l’avons vu une première fois grosse d’une portée qu’elle a du perdre
soit par la faute d’un prédateur soit par la faute d’un humain. Elle s’est
faite reprendre par un matou, s’est retrouvée à nouveau enceinte mais
a eu l’excellente idée de venir faire ses petits dans notre tas de bois.
Ils sont nés dans la nuit du 06 au 07 août 2013 !
Quatre adorables boules de poils qu’elle m’a présenté un mois plus
tard. Visiblement suffisamment confiante en moi, Mimine s’est dirigée
vers le tas de bois où je savais qu’elle avait ses petits mais où je
n’étais jamais allée de peur qu’elle ne les déplace et qu’elle

les perdent comme sa précédente portée. Elle s’est allongée et
a poussé des petits cris en direction du tas de bois.
Je suis restée à un mètre d’elle environ.
Et tout à coup ils sont arrivés, d’abord un puis deux...
les plus téméraires sans doute car leur maman a du rappeler pour
qu’ils viennent tous les quatre à la tétée. Non seulement j’ai assisté à
leur tétée mais j’ai pu caresser la maman d’une main et ses bébés
de l’autre. C’était magique ! 

https://hhysba.by3301.livefilestore.com/y2pHO6NOZyDUMByGk-cqmrw-lZk6-uD93T4CCwA5wAaaPcB-yZCPYDeqxyY2FqMDZCM0cPylzPT_TMl_tmcmrueTjerfVmsPnxxAb71_wz7HjA/VZ132.JPG?psid=1 
Comme en grandissant le dessous des palettes sous le tas de bois est
devenu un peu juste et puis Mimine ne pouvait pas s’y glisser avec ses
bébés alors nous lui avons mis une panière avec un drap de bain sur la
terrasse. Elle est venu s’y installer, nous avons nourri toute la famille,
préparé les bébés pour une adoption parce qu’il était hors de question
qu’ils restent dans la rue, sans famille. Nous avons trouvé une famille
pour l’un d’entre eux et les deux autres ont été placés par la SPA. Le
quatrième chaton est mort probablement noyé suite à un gros orage.

Mimine nous a fait un cadeau magnifique en nous laissant profiter
de sa maternité mais ça a été également un véritable crève coeur
lorsqu’il a fallut se séparer des chatons. Même si nous n’avons partagé
leur petite vie qu’un peu plus d’un mois, nous les avons vu grandir et

nous nous y étions attachés malgré nous.
Nous n’avons pas voulu revivre une telle séparation alors
nous avons décidé de faire stériliser Mimine.

https://hhysba.dm2302.livefilestore.com/y2p7sc5ydIdhlQaTM7Kmmh7iGK5feNWoMOTZWjKiC62wHriH3NGjN8QDjFFrSpHYiX0xom6lcyXq_9T6yFvgbb-BuOYBd-jlzHVC8RfYlzDDoM/VZ136.JPG?psid=1
Après avoir contacté la SPA et en partenariat avec eux,
Mimine a été stérilisée et tatouée le 11/02/2014 après plusieurs jours
à essayer de l’attraper puisqu’elle reste malgré tout toujours craintive
surtout si on essaye de vouloir la prendre. Elle reste une chatte errante
mais nous sommes désormais et officiellement sa famille nourricière.
Vous pouvez apercevoir son tatouage dans son oreille droite

 https://hhysba.dm2303.livefilestore.com/y2pnc1wfLaDrzzDNtq882f2kqNjeO1-sD0I2slt2NUxX1xroDacrINRJ1RbBqETFoNpRzqfWa95ljOfSZp5hUl4BwJhhv9sZBqMmTen0rfmKhE/VZ137.JPG?psid=1
Cela ne se voit pas forcément très bien mais elle a une encoche à
l’oreille gauche qui doit permettre d’identifier rapidement le fait qu’elle
soit stérilisée et prise en charge par la SPA.

https://hhysba.dm2302.livefilestore.com/y2pUXPFOOxK3mpecplyyYbPxC1y5bywhX2yqekAA8kiXZF7b2FicIG9AX4hVC4ELMpaHnZ0J14M9gv7Tsz2kEEgdleYkNMJj1C_eLABM9jGScc/VZ138.JPG?psid=1 
Le mode de stérilisation a encore évolué depuis l’opération de notre
Caline puisque Mimine n’a été rasée que d’un côté et juste deux points
après l’intervention. Le vétérinaire avait été prévenu qu’il s’agissait
d’une minette errante qui ne pourrait pas être ramenée
. Nous avons
profité de l’intervention pour la faire vermifuger en plus, puisque ce
n’est pas pris en compte dans la prise en charge de la SPA.

 https://hhysba.dm2302.livefilestore.com/y2potfnQ6P6qz_032URZDhERd7XEn3ar3tuZc5rMlhPSUw1-vM8Vfuq8vpRDRK5J45cDjmAX8rZYhrvjTJRIDPshc0q8hWTByx14JRGCZ8vwps/VZ139.JPG?psid=1
Elle s’est enlevé un point dans les premiers jours comme l’avait prévu
le vétérinaire mais j’ai pris la peine de lui couper le second qui ne
semblait pas vouloir se résorber. J’ai eu peur que Mimine ne tire trop
dessus et qu’elle finisse par se blesser alors j’ai profité d’un de ses repas
pour couper délicatement le point sans la blesser et sans l’effrayer.

https://hhysba.dm2304.livefilestore.com/y2p_Y89oPwvJLyDKK0PLD57vmo8LGPSqUIVEAmUfQEOiQfI2RPcTk3QK_ugdFhNa--esE_pEhY7ifGVvtX-7fEWdzF2rarZSo4ky9m5A6a6iW0/VZ140.JPG?psid=1 
Maintenant que notre Mimine est enfin stérilisée nous allons pouvoir lui
offrir un véritable abri notamment pour l’hiver, sans craindre de voir
débarquer une armée de matous prêts à en découdre dans notre jardin.

https://hhysba.dm2303.livefilestore.com/y2p_e5it9LAPD7qAXqJ1Sa6ukpDXHzps_Jq-5VMfJPMMXgSFLNO00knu14ca5K0In2k_qalp1996-xm8N-SwZxl_rDn_FMEIwHWhz5zJ7YiO9w/VZ142.JPG?psid=1
Et voilà ! Notre Mimine est désormais la nouvelle habitante de la niche
qui avait été faite pour les Zouzous avant que nous ne décidions de les
adopter. Les parois intérieures sont tapissées de dalles de moquette
et sur le fond un vieux pull en laine doublé d’une couverture polaire
pour passer l’hiver bien au chaud. Pour l’instant elle est sous la table
de jardin pour la protéger de la pluie et du vent plutôt froid.

https://hhysba.dm2303.livefilestore.com/y2pZqSFFjFTkxIMsecGjBzAPiTpWI0dfna9FUrWFqokIHh4Up_1yEV5UXMlkkyakeKSH6W-hnKvlnf47D6FtQwxu2Rhw2KLjwA6Tin1y0MIVh4/VZ141.JPG?psid=1
Au début elle se méfiait de cet abri avec juste une seule issue de sortie.
Il a fallut la convaincre qu’elle n’y risquerait rien et que c’était désormais
sa maison rien qu’à elle. son coin repas se trouve juste devant.

Vous vous demandez sans doute pourquoi on ne l’a pas adoptée...
Et bien nous avons déjà trois chats : Caline, Gribouil et Gospel et nous
ne pensons pas qu’un quatrième à l’intérieur soit très raisonnable. Nous
ne pouvons pas adopter tous les chats errants ou abandonnés. De même
que nous ne pouvons pas tous les faire stériliser, c’est pour cela que nous
avons solliciter la SPA qui a accepter une prise en charge à 50% à la
condition qu’il y ait stérilisation et tatouage à notre nom, nous désignant
comme famille nourricière. J’avais bien insisté sur le fait que la stérilisation
nous permettrait de lui installer un abri permanent. Et nous nous sommes
engagés à toujours la nourrir. Nous ne voulons pas changer ses habitudes
mais juste empêcher qu’elle ne se fatigue avec des portées à répétition.
Nous voulons juste qu’elle ait un point de chute où elle peut se reposer
et manger sans aucune crainte. Et puis maintenant, plus d’inquiétude à
avoir pour des chatons livrés à leur sort qui viendraient grossir les rangs
de tous ces chats errants dont personne ne veut prendre la responsabilité.

En ville il y a les tordus qui les martyrisent par plaisir mais à la campagne
les souffrances ne sont pas forcément moindre, simplement différentes.

Mourir de faim, de froid, de maladie ou de blessure, c’est toujours mourir.

Mais le pire pour moi je crois, c’est l’indifférence.
Personne autour de nous n’a vraiment compris notre démarche pour une
simple chatte errante et encore moins quand on a dit qu’on avait eu 50%
des frais à notre charge. Aller payer pour un animal, passe encore, mais
pour un animal qui n’est pas le notre... on n’est pas normal c’est sûr !

Peut-être qu’on essaye juste de faire preuve d’humanité à notre façon...

Pendant que d’autres font preuve d’inhumanité surmédiatisée !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Crise de stress pour M. Gribouil


Pourquoi crise de stress pour M. Gribouil ?
Certainement pas à cause de son bandana...


D’autant qu’il le porte très bien et qu’il a fière allure avec.
N’est-ce pas qu’il est beau ?


Et il peut faire ce qu’il veut avec, sans même être gêné dans ses
mouvements ce qui est très important pour éviter de le stresser plus.


Vous vous doutez bien que je ne lui ai pas mis par plaisir. Je n’aime pas
particulièrement “déguiser” mes animaux et je pense que M. Gribouil
n’aime pas ça non plus même si il est plus libre de ses mouvements
qu’avec le gilet de protection que je lui avais fait au tout début de son
arrivée, pour sa première crise. On pensait alors qu’il s’agissait d’une
allergie aux puces. Oui mais voila, M. Gribouil est traité pour les puces
tous les mois depuis près de deux ans maintenant et il a déjà eu deux
petites crises depuis, qui se sont calmées plus ou moins rapidement et
sans faire trop de dégâts. Mais là, la crise semble être plus importante
et il faut visiblement un peu plus de temps pour que M. Gribouil
retrouve sa sérénité... alors je dois l’aider un peu.


Sinon voilà ce qui arrive au bout de quelques jours...


Il commence à se lécher puis se gratter et, petit à petit, il finit par
dégager une petite zone de poils. Bien entendu, comme la peau est à
vif, vous vous doutez bien que l’irritation ne va pas se calmer aussi
longtemps qu’il continuera à se lécher. 


Alors je surveille attentivement pour prévenir toute infection et je
tamponne la zone avec de la Bétadine. Ca sèche la plaie et ça calme
un peu ses démangeaisons. Contrairement à nous qui savons qu’il faut
s’arrêter pour ne pas se blesser, lorsqu’un chat commence à se gratter,
il peut le faire jusqu’au sang.

 
Quelque chose a perturbé M. Gribouil et c’est sa manière à lui de faire
face au stress engendré. Caline avait l’habitude de s’arracher les poils
sous le ventre lorsqu’elle était trop stressée, de manière compulsive.


Et là vous voyez exactement comment M. Gribouil arrive à se meurtrir
simplement par un léchage compulsif. La zone s’est encore agrandie
depuis ces photos mais heureusement, la peau reste encore assez claire
ce qui signifie qu’elle est très irritée mais pas complètement à vif ce qui
a été le cas lors de sa première grosse crise. Il suffisait d’un rien pour
qu’il ne se saigne. On était complètement paniqué à ce moment là mais
depuis on a appris à comprendre notre Gribouil ! On sait que cela va se
faire sur plusieurs jours mais que petit à petit il va se calmer doucement.
Dès qu’il recommence à retrouver sa sérénité, il arrête de se lécher.
Les démangeaisons se calment et la plaie commence à sécher.
Mais il faudra plusieurs semaines pour que les poils repoussent.

Je précise qu’on a aussi branché deux prises de Feliway pour l’aider
à déstresser et qu’on évite de trop le harceler en voulant surveiller
de trop près son bobo ou en voulant systématiquement l’empêcher
de se lécher ou de se gratter. C’est ce qu’on faisait au début mais
ça ne fait qu’accentuer le problème donc on laisse M. Gribouil
tranquille, en le surveillant attentivement... de loin !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Les Choupinoux

Les Choupinoux

https://hhysba.bay.livefilestore.com/y2prRqSA7rMGt7FJiWHoKAeWgNQpm5KOzqEmeM1WKJQwZELVLcczcwOdPV0eixutrPVKMaYV_xQEu5qWefsWPgQ6hOPJ0SXJZIOCzP9HWcbnqI/VZ128.JPG?psid=1

Tout juste un mois à l’unisson
Vraiment trop beaux ces petits chatons
Reflets gris bleu, reflets de blanc
Et à chacun son agencement

Mais coup du sort, un bébé mort
N’en reste plus que trois encore
Alors on va tout faire pour eux
Et pour les protéger au mieux

Une petite fille et deux garçons
Tellement petits et si mignons
Mes doigts effleurent leur douce fourrure
Ils me regardent d’un bleu d’azur

Quel beau trésor tu me dévoiles
Belle minette qui lève le voile
Sur ta secrète maternité
Que tu veux bien me partager

Je les découvre jour après jour
Sous le regard rempli d’amour
De leur maman qui les surveille
Et sous le mien qui m’émerveille

De l’attention et des caresses
La propreté avec une caisse
Une belle allure avec une brosse
Quelques jouets, ce sont des gosses

Une adoption ça se prépare
Faut pas choisir juste au hasard
Faut leur donner les bons bagages
Les meilleures chances, pas un mirage

https://hhysba.bay.livefilestore.com/y2pHO6NOZyDUMByGk-cqmrw-lZk6-uD93T4CCwA5wAaaPcB-yZCPYDeqxyY2FqMDZCM0cPylzPT_TMl_tmcmrueTjerfVmsPnxxAb71_wz7HjA/VZ132.JPG?psid=1

Mimine je te promets pour tes bébés
Avant l’hiver un doux foyer
Je ne veux pas pour eux cette vie d’errance
Faite de misère et de souffrance
C’est une promesse d’une simple humaine
Elle vaut c’qu’elle vaut mais c’est la mienne !

https://hhysba.bay.livefilestore.com/y2pkGDchH3TTaUjxW8qAq8HK7pcnnwckwgDugIm-Txiko6nGPu0EtwHNtED3iuOHRcssyjoNljDasUclDgqNw-WSMP6jnbPY0JSRvaII2kHavw/VZ130.JPG?psid=1

Alors je cherche et j’interroge
De ces chatons je fais l’éloge
Même s’ils sont beaux naturellement
Courent pas les rues les adoptants

Puis finalement, un de placé
Petit Billy est adopté
Je sens pour lui une vie meilleure
Même si j’ai mal au fond du cœur

Et les recherches redoublent encore
Car pour l’instant ils sont dehors
Les deux chatons et leur maman
Et on profite de chaque instant

Mais le temps passe et ils grandissent
Deux mois et demi c’est l’âge propice
Pour leur maman qui les emmène
De plus en plus souvent… problème

https://hhysba.dm2301.livefilestore.com/y2pSlV3Xd5sY40IcmcKqrM4zXXUCVkpqCfgY9-WbRNqLaoUUvtAvJi5ecw8xNZG-oQ-zmtCgPSejZ9yZ_zCDoipGQKKixbvqxCHzwpU7sOcuDo/VZ134.JPG?psid=1

https://hhysba.dm1.livefilestore.com/y2p2GiDfXOe-Xjxyhx9UvT0JaXOMzAR4BC7qO8a6JSWFCAWAhSSwIOxAgz7CtdXBylWYRHektN2pAie9YeMa_3gHK_an-psoWMFLe68klyjJWo/VZ135.JPG?psid=1

Visite furtive on en profite
Il faut faire bien, il faut faire vite
Les emmener à la SPA
C’est pas le Pérou mais c’est mieux là

Ils n’y resteront que trois jours
Ils sont adoptés à leur tour
Je suis rassurée pour de bon
Mais qu’est-ce que ça fait mal au fond

Un mois et demi de bonheur
C’est quelque chose qui marque le cœur
On a tenu notre promesse
Mais ça fait mal et ça me blesse

Elle est bien vide notre terrasse
Plus de chatons qui s’y prélassent
Mais l’assurance pour eux maintenant
Qu’ils ont un toit et pour longtemps

Ca nous console Mimine et moi
Mais on ne vous oubliera pas
Et pour toujours on fond de nous
Vous resterez nos Choupinoux

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×