Crise de stress pour M. Gribouil


Pourquoi crise de stress pour M. Gribouil ?
Certainement pas à cause de son bandana...


D’autant qu’il le porte très bien et qu’il a fière allure avec.
N’est-ce pas qu’il est beau ?


Et il peut faire ce qu’il veut avec, sans même être gêné dans ses
mouvements ce qui est très important pour éviter de le stresser plus.


Vous vous doutez bien que je ne lui ai pas mis par plaisir. Je n’aime pas
particulièrement “déguiser” mes animaux et je pense que M. Gribouil
n’aime pas ça non plus même si il est plus libre de ses mouvements
qu’avec le gilet de protection que je lui avais fait au tout début de son
arrivée, pour sa première crise. On pensait alors qu’il s’agissait d’une
allergie aux puces. Oui mais voila, M. Gribouil est traité pour les puces
tous les mois depuis près de deux ans maintenant et il a déjà eu deux
petites crises depuis, qui se sont calmées plus ou moins rapidement et
sans faire trop de dégâts. Mais là, la crise semble être plus importante
et il faut visiblement un peu plus de temps pour que M. Gribouil
retrouve sa sérénité... alors je dois l’aider un peu.


Sinon voilà ce qui arrive au bout de quelques jours...


Il commence à se lécher puis se gratter et, petit à petit, il finit par
dégager une petite zone de poils. Bien entendu, comme la peau est à
vif, vous vous doutez bien que l’irritation ne va pas se calmer aussi
longtemps qu’il continuera à se lécher. 


Alors je surveille attentivement pour prévenir toute infection et je
tamponne la zone avec de la Bétadine. Ca sèche la plaie et ça calme
un peu ses démangeaisons. Contrairement à nous qui savons qu’il faut
s’arrêter pour ne pas se blesser, lorsqu’un chat commence à se gratter,
il peut le faire jusqu’au sang.

 
Quelque chose a perturbé M. Gribouil et c’est sa manière à lui de faire
face au stress engendré. Caline avait l’habitude de s’arracher les poils
sous le ventre lorsqu’elle était trop stressée, de manière compulsive.


Et là vous voyez exactement comment M. Gribouil arrive à se meurtrir
simplement par un léchage compulsif. La zone s’est encore agrandie
depuis ces photos mais heureusement, la peau reste encore assez claire
ce qui signifie qu’elle est très irritée mais pas complètement à vif ce qui
a été le cas lors de sa première grosse crise. Il suffisait d’un rien pour
qu’il ne se saigne. On était complètement paniqué à ce moment là mais
depuis on a appris à comprendre notre Gribouil ! On sait que cela va se
faire sur plusieurs jours mais que petit à petit il va se calmer doucement.
Dès qu’il recommence à retrouver sa sérénité, il arrête de se lécher.
Les démangeaisons se calment et la plaie commence à sécher.
Mais il faudra plusieurs semaines pour que les poils repoussent.

Je précise qu’on a aussi branché deux prises de Feliway pour l’aider
à déstresser et qu’on évite de trop le harceler en voulant surveiller
de trop près son bobo ou en voulant systématiquement l’empêcher
de se lécher ou de se gratter. C’est ce qu’on faisait au début mais
ça ne fait qu’accentuer le problème donc on laisse M. Gribouil
tranquille, en le surveillant attentivement... de loin !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Mes Zanimaux Caline Mes Zouzous

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site