Animaux

Naissance d'un poulain

Ces photos ont été prises immédiatement après la naissance du poulain.

La jument s'est allongée et il a trotté autour d'elle
pour finalement s' installer sur ses genoux.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un écureuil pas ordinaire

Un soldat a trouvé pendant son service militaire, en Biélorussie, un petit écureuil presque mourant. Il l'a nourri et soigné comme un bébé toutes les 4 heures pendant plusieurs semaines. Il a quitté l'Armée peu de temps après et exerce maintenant la profession de taxi.

L'écureuil est toujours avec lui pendant son job et l'accompagne partout.


©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Un Animal ne pleure pas...


Un animal ne pleure pas... Il souffre en silence par 30-Millions-d-Amis

Les animaux expriment leurs joies, leur bien-être.
Mais, face au drame de l'abandon, ils restent sans larmes, sans voix !
Pourtant, ils en souffrent.
C'est ce que la Fondation 30 Millions d'Amis a choisi de révéler
ou de rappeler cette année au grand public à travers sa nouvelle campagne.
Pour que leur douleur ne reste pas muette, pour que les souffrances de l'abandon,
qui connait une recrudescence chaque été, ne soient pas passées sous silence.

Un animal ne pleure pas... Il souffre en silence

Hier auprès de son maitre, aujourd’hui seul et perdu.
Hier protégé et soigné, aujourd’hui en danger
Hier aimé, aujourd’hui oublié et délaissé.

L’abandon est une rupture brutale.
Cet été, 60 000 animaux risquent d’en être les victimes silencieuses.
Quand il n’y a pas de larmes à essuyer, il reste une douleur à faire entendre...
Mobilisez-vous contre l’abandon !

Faites un don

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Bambi et Panpan


Rencontre inattendue...


Besoin de réconfort...


Découverte de l’autre...


Respect mutuel...


Au-delà des différences...


Attention réciproque...


l’un envers l’autre...


alors... amis pour la vie ?

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Présidentielle 2012 : 10 questions aux candidats

Protection animale :
Comparez le programme des candidats à l'élection présidentielle 2012

La Fondation 30 Millions d’Amis interroge les différents candidats à l'Elysée sur 10 problématiques phares de protection des animaux : régime juridique de l’animal, expérimentation animale, trafics d’animaux, transport et élevage, corrida, fourrure, chasse, animaux sauvages dans les cirques...

Vous pouvez consulter leurs réponses sur le site de la Fondation 30 Millions d’Amis

Voici ce qui a été transmis à chaque candidat :

* dossier envoyé aux candidats

* communiqués de presse

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Luttons contre les abandons !

Luttez contre l'abandon !

L’abandon est passible de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (Art 521-1 du code pénal). Mais dans les faits, les coupables restent le plus souvent impunis, alors que les victimes, elles, sont condamnées aux pires souffrances. Ce paradoxe, la Fondation en a fait le thème de sa nouvelle campagne qui suggère un chien derrière des barreaux, symboles de cette injustice vécue par près de 60 000 chiens et chats chaque été.
Révéler cette injustice au plus grand nombre, montrer les conséquences dramatiques d'un comportement lâche et irresponsable, sont essentiels pour notre combat.


30 Millions d'Amis - Campagne contre les abandons
par 30-Millions-d-Amis

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

L'histoire du petit Knut

Knut est le premier ours polaire né en captivité,
il vivait dans le Zoo de Berlin en Allemagne.




Knut le petit ours polaire par Hypnotic-Poison

La seule personne qui ait jamais véritablement aimé le petit Knut était son soigneur Thomas Dörflein mais malheureusement il est décédé en 2008 d'une crise cardiaque.

Ils vivèrent ensemble du jour au lendemain le passage de l'anonymat à une célébrité planétaire. Et le petit Knut a apprit à grandir sous le regard bienveillant de Thomas et sous les flashs des photographes.

Mais voila, tout comme les enfants stars qui perdent de leur intérêt au fur et à mesure qu'ils grandissent, le petit Knut est apparu bien moins intéressant et rentable au fur et à mesure qu'il a grandit. Et si le Zoo de Berlin a su se servir de sa nouvelle mascotte pour attirer les foules, il a su tout aussi vite reléguer le petit Knut aux oubliettes lorsqu'il a atteind sa taille adulte et qu'il s'est empaté et qu'il a perdu son blanc immaculé.
Après l’abandon par sa mère, la mort de son frère jumeau, puis de son soigneur qui l’avait nourri au biberon, le petit Knut devenu grand souffrait de problème de comportement... agressif, dépressif... chacun y va de sa version alors qu'il a passé sa jeunesse entouré d'une foule bruyante sans cesse à guetter ses faits et gestes et à faire crépiter ses appareils. Je connais bien des humains qui ont perdu les pédales pour bien moins que ça !


Et bien moi je t'aimais petit Knut et ton départ m'a beaucoup peinée
c'est pour cela que je voulais raconter une dernière fois ton histoire.

REPOSE EN PAIX KNUT
et je suis sûre que tu vas très vite retrouver ton Ami Thomas.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Refusons les traditions barbares !

CAMPAGNE NATIONALE D'INFORMATION DES CONSOMMATEURS CITOYENS
SUR LA REALITE DES PRATIQUES D'ABATTAGE DES ANIMAUX


Je ne suis pas végétarienne et par conséquent je contribue aussi à la souffrance animale et j’en suis bien consciente, ce qui n’excuse en rien mes actes. Mais si je ne suis pas adepte du végétarisme ou du végétalisme, je n’en reste pas moins convaincue que l’on se doit de respecter tous les êtres vivants y compris dans la mort.

Personnellement je suis athée parce que je pense depuis bien longtemps que la religion quel qu'elle soit signifie plus souvent la souffrance que l’amour contrairement à ce qu’elle veut faire croire. Et quand je parle de souffrance, je ne stigmatise aucune religion en particulier mais bien TOUTES les religions ! Car en matière de souffrances et d’horreurs, elles ont malheureusement toutes leur part d’ombre que l’on parle d’êtres humains ou d’animaux... pas une d’entre elles ne peut se prétendre meilleure que les autres car elles ont toutes à un moment ou un autre prôner des actes de barbaries au simple nom de la religion et pour des motifs tous plus idiots et égoïstes les uns que les autres !

Alors aujourd’hui quand je vois cette campagne contre les rituels d’abattages et bien je me dois de l’afficher parce que je refuse qu’on m’impose des traditions religieuses que je rejette, juste pour satisfaire une partie de la population et des spéculateurs prêts à s’en mettre plein les poches en jouant sur des croyances.

Si vous voulez vraiment pouvoir décider en toute connaissance de cause et faire connaitre votre avis, je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site :  http://www.abattagerituel.com/ .

Et si vous êtes adepte d’une de ces religions qui, pour des raisons obscures, pensent qu’il faut faire souffrir un animal gratuitement juste pour se donner l’impression que l’homme est au-dessus de tout... alors je vous plains. Je ne vous juge pas et je ne vous jette pas la pierre mais je vous plains sincèrement.

Alors que cette barbarie soit votre choix de vie c’est votre problème mais vous n’avez pas à l’imposer à tous ! Non seulement je refuse de manger de la viande qui provient d’abattage rituel mais je refuse aussi qu’on me l’impose à mon insu !

Vous voulez qu’on précise sur les étiquetages lorsque les rituels ont été respectés alors que l’on précise aussi et avec autant de clarté et de visibilité lorsque cette horreur n’est pas pratiquée. En tant qu’athée, c’est aussi mon droit de savoir que l’animal qui a donné sa vie pour me nourrir n’a pas en plus souffert inutilement et gratuitement. Merci.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Changeons la loi !

Article 528 du Code Civil

Sont meubles par leur nature les animaux et les corps qui peuvent se transporter d'un lieu à un autre, soit qu'ils se meuvent par eux-mêmes, soit qu'ils ne puissent changer de place que par l'effet d'une force étrangère.

Pour protéger les animaux de la cruauté humaine, il faut faire évoluer la loi !

NON LES ANIMAUX NE SONT PAS DES OBJETS !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

La mort des Oiseaux

La mort des Oiseaux

Le soir, au coin du feu, j’ai pensé bien des fois,
A la mort d’un oiseau, quelque part, dans les bois,
Pendant les tristes jours de l’hiver monotone
Les pauvres nids déserts, les nids qu’on abandonne,

Se balancent au vent sur le ciel gris de fer.
Oh ! comme les oiseaux doivent mourir l’hiver !
Pourtant lorsque viendra le temps des violettes,
Nous ne trouverons pas leurs délicats squelettes.

Dans le gazon d’avril où nous irons courir.
Est-ce que ” les oiseaux se cachent pour mourir ? ”

François Coppée

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Le Poulain

Le Poulain

Il aime tant jouer.
Que son galop charmant.
Aux quatre coins du pré.
Entraîne la jument.
Parfois, a la barrière,
Il vient voir le passant.
Et ses yeux caressent.
Lui tendant leur prière.

Pierre Menanteau

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

L'Ecureuil

L'Ecureuil

Écureuil du printemps, écureuil de l'été,
qui domine la terre avec vivacité,
que penses-tu là-haut de notre humanité ?
Les hommes sont des fous qui manquent de gaieté.

Écureuil, queue touffue, doré trésor des bois,
ornement de la vie et fleur de la nature, juché sur ton pin vert,
dit-nous ce que tu vois ?
La terre qui poudroie sous des pas qui murmurent.

Écureuil voltigeant, frère du pic bavard,
cousin du rossignol, ami de la corneille,
dis-nous ce que tu vois par-delà nos brouillards ?
Des lances, des fusils menacer le soleil.

Écureuil, écureuil, cursif et curieux,
ébouriffant ton col et gloussant un fin rire,
dis-nous ce que tu vois sous la rougeur des cieux ?
Des soldats, des drapeaux qui traversent l'empire.

Écureuil aux yeux vifs, pétillants, noirs et beaux,
humant la sève d'or, la pomme entre tes pattes,
que vois-tu sur la plaine de nos hameaux ?
Monter le lac de sang des hommes qui se battent.

Écureuil de l'automne, écureuil de l'hiver, qui lances vers l'azur,
avec tant de gaieté, ces pommes... que vois-tu ?
Demain tout comme Hier.

Les hommes sont des fous et pour l'éternité.

Paul Fort

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Complainte du petit Cheval blanc

Complainte du petit Cheval blanc

Le petit cheval dans le mauvais temps, qu'il avait donc du courage !
C'était un petit cheval blanc, tous derrière et lui devant.

Il n'y avait jamais de beau temps dans ce pauvre paysage.
Il n'y avait jamais de printemps, ni derrière ni devant.

Mais toujours il était content, menant les gars du village,
à travers la pluie noire des champs, tous derrière et lui devant.

Sa voiture allait poursuivant sa belle petite queue sauvage.
C'est alors qu'il était content, eux derrière et lui devant.

Mais un jour, dans le mauvais temps, un jour qu'il était si sage,
il est mort par un éclair blanc, tous derrière et lui devant.

Il est mort sans voir le beau temps, qu'il avait donc du courage !
Il est mort sans voir le printemps ni derrière ni devant.

Paul Fort

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Qui a dit amitié contre nature ?

Quand les photos parlent d'elles-mêmes,
point besoin de commentaires il suffit de regarder et d'apprécier !


©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Pas besoin d’être un humain pour aimer...


Elle vient de subir un accident et est dans une situation difficile


Son compagnon vient l’aider en lui apportant de la nourriture,
il la surveille avec amour et compassion


Et quand la vie la quitte, il essaye de tout faire pour la ramener


Et comme n’importe quel humain,
il lui parle et crie pour pour l’encourager à vivre encore


Et comme n’importe quel humain,
lorsque tout est finit il crie de douleur et de tristesse


Et comme n’importe quel humain,
lorsqu’il comprend qu’elle ne reviendra pas il reste à ses côtés
pour la veiller et semble aussi triste que pourrait l’être…
n’importe quel humain en pareille circonstance.

Ces photos d’oiseaux ont été prises en Ukraine par un humain
sans doute surpris qu’un animal puisse être capable de sentiments…
mais qui a dit que seul les humains en étaient capables ???

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site