Mes Zouzous

Rien que pour Vous, fans de la blogosphère !


Et voilà ! Pour vous tous nos Fans !
Et oui un gros plan à trois comme vous nous le réclamiez...
et maintenant vous savez pourquoi nos zhumains ont un canapé XXL !


Bon je reste discrète et je laisse la place aux petits nouveaux.
Ben oui, Féline trouvait toujours que je faisais mon show alors...


The star Gribouil ! Poseur inné devant l’objectif...


The star Gospel ! Camouflage intégré naturel...


Mes deux nouveaux copains en guest star !


Et le trio de choc rien que pour vous, Fans de la blogosphère !

Grosses léchouilles de nous trois et un bon week-end pour vous tous !
Patounes à tous nos Zanimopotes !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

A la découverte du nouveau monde...


Les observations, à deux, c’est plus amusant.


Eh ! Tu as vu celui là comme il est gros !


Bon je te laisse j’ai autre chose à voir...


Et vive les observations à deux ! Pppff !
Faut toujours qu’il me laisse tomber... c’est même pas drôle.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Prendre la pause... on aime ou on aime pas !


Pour les photos, les zanimaux c’est comme les zhumains :
Y a ceux qui ont tout pour réussir et ceux pour qui c’est moins facile...


Le petit coeur dans la pupille gauche ?!
Pas fait exprès sur ce coup là le photographe mais l’est trop fort !!!


Et même de loin il prend toujours la pause !


Gospel... les photos c’est pas son trucs donc pas de raison pour lui
de prendre une pause qui pourrait convenir au photographe et...


Il irait même jusqu’à compliquer encore la chose :
allez prendre un chaton tout noir couché sur un coussin noir...
Heureusement qu’il a gardé les yeux et les oreilles ouverts !!!

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Flou artistique quand tu nous tiens...

Des petits problèmes de réglage sur l’appareil photo peuvent parfois
donner des clichés qui ne sont pas forcément ratés, loin s’en faut...


Encore de la crainte vis à vis de l’appareil...


Alors on s’observe de loin.


Tu es beau mon petit Gribouil dans le trouble de ta nouvelle vie...


Vous êtes deux beaux chatons tous les deux et nous avons le temps
désormais d’apprendre à nous apprivoiser mutuellement.


Un Gospel qui joue... en flou artistique !


Et même quand il prend la pause, le flou est toujours là !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Bien réussir une adoption

Vendredi 20 janvier 2012
Une semaine maintenant que la porte est entrebâillée tous les soirs,
le moment de vérité est arrivé.
Les Zouzous entrent dans la maison pour venir manger et,
doucement pour ne pas les effrayer, nous refermons la porte.

Pour bien réussir son adoption il faut de bons arguments :

   
Un aquarium semble être un très bon point de départ...

 
Vous noterez au passage la participation active de nos Bubulles !


C’est très important d’avoir des membres actifs déjà dans la place
pour convaincre nos nouveaux venus...


Et si en plus le dialogue s’installe
autant dire que vous mettez un maximum de chance de votre côté.


Autre point non négligeable : le mobilier.
On peut opter pour une panière classique ou alors jouer l’originalité.


Vous noterez que dans le cas présent, l’originalité de la panière semble
tout particulièrement être appréciée, sans oublier le petit plus apporté
par l’accessoire totalement inutile mais au combien attirant !


Autre argument extrêmement important compte tenu du passé de nos petit Zouzous :
des activités ludiques capables de rivaliser d’intérêt aussi bien avec une envolée de
feuilles séchées soufflées par le vent qu’un morceau d’écorce arraché au tas de bois.


Pour le coup je dois dire qu’on a fait très fort :
non seulement le jouet est ludique mais en plus on peut s’y amuser à deux ou trois
et ça, quand on a la chance d’être à plusieurs, c’est total bonheur !


Alors les Zouzous ? On n'est pas mieux à l’intérieur et bien au chaud ?!

 
Bon, ça reste tout de mêmes des petits gamins espiègles
qui aiment se taquiner et se chamailler à tour de pattes...
chose que Caline apprécie très moyennement il faut bien le dire.

 
Il faut tout de même préciser que ces petites bagarres de salon
ne durent jamais très longtemps. Juste le temps de dépenser le trop
plein d’énergie que des chatons de six mois peuvent accumuler.

Non, beaucoup plus sérieusement,
la seule chose qui compte et qui importe pour une adoption réussie
c’est l’envie de partager et de donner un peu beaucoup de nous
comme ça, à des petites vies qui n’ont qu’une envie en retour, vous
rendre la pareille en tellement mieux encore !

La première chose qui a son importance :
leur donner un petit nom bien à eux.

  
Voici Gribouil, appelé ainsi à cause de la petite tache noire sur sa truffe.

  
Et son frère d’un noir d’ébène s’appelle désormais Gospel car il cause beaucoup
et en modulant ses miaulements, on dirait qu’il chante.


Gribouil et Gospel seront encore inquiets et craintifs pendant quelques temps
c’est bien normal, nous avons appris depuis peu que nous étions les premiers
à avoir pu les approcher et les caresser. Ils nous ont fait confiance
et j’espère vraiment qu’ils ne le regretteront jamais.

La seconde chose qui a son importance :
Faire preuve de patiente et prendre soin d’eux avec amour et attention.

Le samedi 28 janvier ils vont faire leur première visite chez le vétérinaire.
Ils vont être castrés, tatoués et vaccinés.

 

Très bon week-end à vous tous mes Amis de la blogosphère !
Et plein de papouilles pour tous vos Zanimours !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Chronique d’une adoption annoncée

Vendredi 13 janvier 2012
La porte est entrebâillée et nous attendons que les chatons entrent, dans la maison
leur gamelle est prête juste à côté de la porte pour les inciter à entrer...
petite ruse pour la bonne cause !

   
Le petit noir et blanc entre doucement, caché derrière le rideau...

 
Le petit noir est là aussi et s’enhardit... l’appel du ventre...

Mais nous avons voulu aller trop vite et nous avons refermé la porte derrière eux.
Nous pensions qu’ils n’attendaient que ça, pouvoir entrer et se mettre au chaud.
Mais tout à coup c’est la panique générale et le sauve qui peut !
Ils se jettent contre la baie vitrée et miaulent de terreur !
Nous la rouvrons immédiatement avant qu’ils ne se blessent.

Nous avons cru bien faire mais nous avons oublié l’essentiel : la confiance.

De toute évidence ces chatons ne sont jamais entrés dans un bâtiment quel qu’il soit,
il suffit de les regarder tout observer autour d’eux avec méfiance et crainte.
Ils avancent en rasant le sol, ils ont peur.

Nous ne les adopterons pas ce week-end... c’est une évidence.
Nous sommes un peu déçus mais en même temps rassurés sur notre envie
de les voir faire parti de notre famille car maintenant c’est sûr :
nous y mettrons le temps qu’il faudra mais ils auront une maison bien à eux
avant la fin de l’hiver, pour nous ce sont déjà nos chatons !

 
Et après notre précipitation, nous faisons preuve de patience...

  
Soir après  soir, dès le retour du travail, la porte est entrebâillée.

 
Soir après soir, la gamelle est garnie et ils entrent pour manger.

 
Et puis, petit à petit, on l’éloigne de la porte pour qu’ils s’avancent
un peu plus chaque jour à l’intérieur de la maison.


Au fil des jours, ils s’attardent d’avantage... dedans il fait chaud...
tandis que dehors même si les températures ne sont pas encore dans le négatif,
il fait plus froid et surtout il y a un vent terrible qui souffle et qui vous saisit.

 
Au milieu de la semaine, les Zouzoux ont pris leurs habitudes.
Ils entrent dès que la porte s’ouvre et... nous patientons devant le poêle !


Ils prennent même le temps de jouer avec les rideaux...


De nous observer dans notre environnement...


Et nous reprenons espoir pour le week-end suivant !

Pourquoi le week-end ?
Tout simplement parce que c’est le seul moment où nous serons présents
toute la journée et sur deux jours consécutifs. Nous voulons être sûr que tout
se passera bien y compris avec Caline, il faut donc que nous soyons là pour
intervenir si besoin. Et puis pour
eux comme pour Caline, nous devons aussi être
là pour les rassurer. Nous sommes le seul point de repère que les Zouzous ont :
ils nous ont côtoyé dehors et nous retrouvent dedans,
c’est rassurant surtout dans un endroit qu’ils ne connaissent pas encore.

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Folie ou raison ? A vous de voir...

 
Ca y est ! Ils se sont décidés... nous sommes le 13 janvier 2012.

 
Oh ! Certains diront qu’ils sont complètement fous !
Fous de se prendre la tête pour deux chatons errants, fous de faire ce
qu’ils font alors qu’il y en a qui ne peuvent même pas se chauffer, fous
de perdre leur temps à essayer d’apprivoiser des sauvageons...

 
Oui ! Ce n’est surement pas faux...
Mais mes zhumains sont encore plus fous lorsqu’ils pensent à tous leurs
semblables qui n’assument pas leurs responsabilités !
Si chacun faisait opérer son chat il n’y aurait plus de chatons à l’abandon
et promis à une mort certaine dans le froid de l’hiver.

Alors oui mes zhumains sont fous... fous de leurs zanimaux ! 

Et moi j’adore mes zhumains ! Miiaaaouuuhhh !

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site