Sur une chanson de Michel Sardou et Garou - La Rivière de notre enfance

Je me souviens de toi
Je me souviens du temps
Où toi tout près de moi
Je méditais longtemps
Je me souviens du calme
Qui en moi s’installait
Chaque fois que ton âme
Près de moi se posait

 Je me souviens Ami
De ce mal grandissant
Qui te prend, t’envahit
De tes gémissements
Je me souviens du mal
A l’intérieur de moi
Chaque fois que tu râles
Et de mon désarroi

 Je n’ai rien pu faire pour te soulager
Et quand j’y pense ça me tourmente
Ce n’est pas ta mort qui me fait pleurer
Mais ton absence envahissante

 Je me souviens des jeux
Je me souviens des joies
Complicité à deux
Souvenirs d’autrefois
Je me souviens d’amour
Je me souviens de liens
Tissés jour après jour
Pour notre plus grand bien

 Je me souviens encore
Je me souviens toujours
De ces moments d’alors
A jamais sans retour
Je me souviens Ami
De ton départ forcé
Et je pleure dans la nuit
Car je n’peux t’oublier

 Je n’ai rien pu faire pour te soulager
Et quand j’y pense ça me tourmente
Ce n’est pas ta mort qui me fait pleurer
Mais ton absence envahissante

 Je n’ai rien pu faire pour te soulager
Et quand j’y pense ça me tourmente
Ce n’est pas ta mort qui me fait pleurer
Mais ton absence envahissante

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Mes Chansons musique Personnel

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×