Sans préjuger

Sans préjuger

 Quand deux êtres s’accordent
Pourquoi semer la discorde
Et brandir la morale
Qui a-t-il là d’anormal ?

 On parle de sentiments
Quelque chose de vraiment grand
L’étincelle intérieure
Celle qui vous embrase le cœur

 On parle de communion
Deux pensées à l’unisson
Qui ont su se trouver
Qui ont su s’apprivoiser

 Qui peut donc décider
De ce qu’il faut réprouver
Sans mêler la nature
A cette grande aventure

 Religion, morale, loi…
En quoi peuvent-elles faire foi
Quand il s’agit d’amour
Tout simplement sans détour

 Ni les unes, ni les autres
Ne peuvent être des apôtres
Pour juger un sentiment
Sans le ressentir vraiment

 Alors si ça vous gêne
De voir deux êtres qui s’aiment
Parce qu’ils sont différents
Des critères des biens pensants

 Demandez-vous pourquoi
Vous ressentez cet émoi
Et que vous rougissez
A l’idée de vos pensées

 Alors vous comprendrez
Qu’il n’y a de saletés
Que dans votre tête
Pas entre ces deux êtres…

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Mes Ecrits Personnel Poème

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site