Si... Si les chats m’étaient contés

A la manière de SI... de Rudyard Kipling
(une version qu'il m'était impossible de ne pas écrire... je les aime trop !)

Si les chats m’étaient contés

 Si vous savez les observer avec passion
Et sans intervenir, pour ne pas les troubler
Alors vous découvrirez quelle est la raison
Qui peut pousser à les aimer
Si vous savez comprendre ce qui les motive
Si vous pouvez anticiper leurs intentions
Et subtilement amplifier ce qui ravive
Dans leurs pupilles cette émotion

 Si vous savez apprécier toute la grâce
Qui peut se dégager d’un corps en mouvement
D’un félin miniature qui part à la chasse
Et qui sait mesurer le temps
Qui le sépare de sa proie invisible mais là
Si vous pouvez percevoir l’instant solennel
Où dans un bon magnifique il s’envolera
A l’assaut d’un trait de soleil

 Si vous êtes prêt à le laisser vous conquérir
Sans le traiter ni de sournois, ni de voleur
Lui qui pourrait se damner pour vous faire plaisir
Une fois que vous êtes dans son cœur
Si vous pouvez le contempler avec passion
Si vous pouvez le caresser sans lassitude
Si vous pouvez l’aimer plus que de raison
Vous gagnerez sa gratitude

 Si vous attendez d’un chat de la servitude
N’attendez jamais qu’il soit pour vous un ami
Car l’indépendance est pour lui une habitude
Et il ne peut vivre soumis
Mais si vous savez le comprendre et l’écouter
Il vous rendra l’intérêt que vous lui portez
En partageant vos lectures, vos activités
Et viendra vous le ronronner

©Shahlimare
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Mes Ecrits Personnel Poème

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site